lundi, 13 juillet 2020 12:07 Tranquillité publique

La Commune est saisie, de plus en plus souvent, de requêtes de Gérômois se plaignant du bruit occasionné par l’occupation des locations saisonnières dans leur voisinage, notamment le week-end et pendant les vacances. Après avoir alerté les propriétaires et les gestionnaires d’hébergements touristiques sur la nécessité d’établir un règlement intérieur en la matière et de le faire respecter afin que la tranquillité des habitants permanents et de façon plus générale de tous ceux qui aspirent au repos, soit préservée, la Commune constate que la prévention ne suffit plus. Il en va de même des nuisances sonores enregistrées en centre-ville ou dans nos parcs publics.

 

C’est pourquoi, les élus, avec la Police Municipale et en lien avec la Gendarmerie ont organisé un dispositif de patrouilles nocturnes durant les deux mois d’été pour repérer les contrevenants. Après un avertissement, la consigne est donnée de verbaliser pour tapage (68 €uros). La saisie du matériel ayant occasionné le trouble peut être effectuée, par application du délit d’agression sonore.

 

Même avec cette présence sur le terrain, toute personne gênée par des nuisances sonores est invitée, quelle que soit l’heure, à appeler la Gendarmerie (17). Il est en effet nécessaire d’établir une constatation en bonne et due forme pour pouvoir agir. Un bilan sera dressé à la fin de l’été afin de déterminer les mesures à prendre pour la suite dans l’objectif de garantir la tranquillité publique.

Partager :