La commune de Gérardmer dispose d’un règlement pour son Service Public d'Assainissement Non Collectif (SPANC).

Télécharger le règlement

Le règlement local de publicité avec un double objectif :

  • la maîtrise de l'affichage pour participer à la préservation du cadre de vie,
  • le maintien raisonné et contrôlé de la communication des entreprises, commerçants et artisans locaux mais aussi de l'information des visiteurs. Un groupe de travail a été créé en concertation avec le Préfet pour mener à bien ce projet qui relève de l'engagement pris dans l'Agenda 21 de la Commune, Action n°5 :« Mettre en œuvre la réglementation locale de l'affichage publicitaire».

Toute nouvelle installation de dispositif publicitaire doit faire l'objet d'une déclaration en Mairie. Pour ce faire, des imprimés de déclaration (pour les publicités et les pré-enseignes) et d'autorisation (pour les enseignes) sont disponibles au service urbanisme. Avant toute réalisation, il est indispensable de prendre connaissance du règlement intégral et du plan de zonage.

Pour tout renseignement complémentaire, le Service Urbanisme se tient à la disposition des commerçants, artisans, entrepreneurs, et publicitaires.

Tél. : 03 29 60 60 60

Consulter le règlement local de publicité

Le Plan d’Occupation des Sols de la Commune de Gérardmer a été élaboré en 1979 et a depuis été légèrement modifié à trois reprises. Il nécessitait une adaptation au contexte et à la croissance urbaine que connaît notre commune. La municipalité a décidé d'élaborer un Plan Local d'Urbanisme correspondant aux enjeux que sont l’attractivité économique, le développement durable, l’environnement, ainsi que la mixité sociale et urbaine. Les principaux objectifs de ce Plan Local d’Urbanisme (PLU) se trouvent dans le projet d'aménagement et de développement durable (PADD).

Ces objectifs ont été utilisés pour établir le zonage et le règlement du PLU.

Le projet de PLU a été approuvé en Conseil Municipal, après enquête publique. Il est applicable depuis le 18 Juin 2015.

Le Plan Local d'Urbanisme est consultable en ligne grâce aux différents documents téléchargeables en cliquant sur les liens suivants :

Le dossier du PLU est consultable au service urbanisme de la Commune et les documents ci-dessus sont téléchargeables en cliquant sur les liens.

Le site Patrimonial Remarquable (anciennement AVAP) va se substituer dès son application à l’actuelle Zone de Protection du Patrimoine Architectural, Urbain et Paysager.

Le site Patrimonial Remarquable est une servitude d'utilité publique créée par la loi du 12 juillet 2010 portant engagement national pour l'environnement, dite Grenelle II. Le site Patrimonial Remarquable conserve les principes fondamentaux de la ZPPAUP. Il intègre notamment l'approche patrimoniale et urbaine de la ZPPAUP et les objectifs du développement durable. Il propose ainsi une meilleure prise en compte des enjeux environnementaux, notamment ceux relatifs à l'énergie, et une meilleure concertation avec la population.

Le projet du site Patrimonial Remarquable (anciennement AVAP) a été adopté par le Conseil Municipal le 23 janvier 2015, le projet a fait l’objet d’un passage en Commission Régionale des Paysages et des Sites (CRPS) le 24 mars dernier avec un avis favorable notifié le 20 juin et d’une consultation des personnes publiques associées (services de l’Etat, chambres consulaires, le Parc Naturel Régional des Ballons des Vosges, la Région, le Département, les communes voisines…).

Parallèlement à l’enquête publique ouverte en Mairie du 17 Août au 25 Septembre sur le projet du site Patrimonial Remarquable (anciennement AVAP), l’équipe municipale a tenu à organiser une réunion publique le 11 Septembre 2015 pour présenter les détails de ce nouvel outil de protection du patrimoine qui va remplacer dans les semaines à venir la Zone de Protection du Patrimoine Architectural, Urbain et Paysager. Alors que la Z.P.P.A.U.P. couvrait la totalité du ban communal, le travail d’analyse mené par Aline TOUSSAINT et Vanessa VARVENNE missionnées par la Commune a permis d’identifier les quartiers et les paysages majeurs de GÉRARDMER.

Ainsi le périmètre du site Patrimonial Remarquable se réduit-il aux sites en covisibilité avec le lac (coteaux), au Phény, à la Vallée de la Vologne et aux secteurs urbains.

Le site Patrimonial Remarquable (anciennement AVAP) se composera d’un rapport de présentation exposant les objectifs de l’aire, d’un règlement opposable aux projets et du plan de l’aire délimitant les différents secteurs et les constructions protégées. Les règles appliquées aux 7 secteurs du site Patrimonial Remarquable complèteront les règles du PLU pour garantir le maintien de leur unité paysagère et/ou urbaine. Elles encadreront l’implantation, la volumétrie, les matériaux, les aménagements extérieurs des constructions, nouvelles et existantes. Elles définiront également de quelle manière le patrimoine paysager, les espaces naturels et les espaces publics doivent être préservés et mis en valeur.

 

Gérardmer, Terre de Patrimoines : des animations tout au long de l’année

Architecture et Patrimoine un thème qui donnera lieu toute l’année à de nombreuses animations en Perle des Vosges. Afin de préserver la qualité du cadre de vie, des nouvelles mesures ont été mises en place depuis la fin 2015. Le site Patrimonial Remarquable s’applique désormais pour garantir le maintien de l’unité paysagère et urbaine sur le territoire communal.

Ainsi les structures municipales proposeront aux gérômois un fascicule ludique afin de valoriser le patrimoine culturel, historique, architectural, urbain et paysager. Des animations auront lieu tous les mois avec des thèmes comme : l’écrin du lac, les fermes, les villas… Des quizz pour tester ses connaissances en matière de patrimoine donneront lieu à des tirages au sort afin de gagner de nombreux lots.

Notez dès à présent que le thème du mois de Janvier est “les Fermes”. Les animations débuteront le samedi 16 janvier, par un temps fort à l’Espace Tilleul. En Septembre aura lieu la Quinzaine du Patrimoine, elle débutera avec les Journées Européennes du Patrimoine, où des visites guidées vous seront proposées.

Chaque foyer gérômois sera destinataire d’un fascicule présentant les différentes richesses du patrimoine naturel et bâti de Gérardmer. Le programme des animations de l’année 2016 “Gérardmer, Terre de Patrimoines” y sera détaillé.

 

Partenariat avec la Fondation du Patrimoine

La Fondation du Patrimoine concentre ses interventions sur le patrimoine non protégé au titre des monuments historiques en milieu rural mais aussi en milieu urbain pour les secteurs couverts par un site Patrimonial Remarquable (anciennement AVAP), dans lesquels le label de la Fondation du Patrimoine peut être attribué. Ce label ouvre alors la possibilité d’aides pour les travaux effectués.

Ainsi dans le périmètre du site Patrimonial Remarquable, les travaux de ravalement, de restauration, d’entretien des extérieurs réalisés par les propriétaires sont susceptibles d’être labellisés par la Fondation du Patrimoine, si ces travaux portent sur l’amélioration d’immeubles présentant un intérêt architectural et sont conduits suivant les prescriptions de l’Architecte des Bâtiments de France.

 

Cette labellisation permet aux propriétaires occupants de déduire de leurs revenus au  maximum 50 % des travaux réalisés et aux propriétaires bailleurs de choisir cette option plutôt que la déduction sur les revenus locatifs.

Les propriétaires susceptibles d’être intéressés par cette initiative de la Fondation du Patrimoine associée à la Commune de GÉRARDMER sont invités à prendre contact avec la délégation lorraine basée à NANCY.

 

Renseignements : 03 83 46 86 35

www.fondation-patrimoine.org

 

Planning d’intervention pour l’embellissement de la place du Vieux Gérardmé

 

Les partis d’aménagement retenus pour cette requalification, comme présentés dans le dernier numéro de Gérardmer Grandeur Nature, vont être mis en œuvre à partir du 2 mai prochain avec :

• la création d’une esplanade dédiée à la promenade et à l’organisation des manifestations,

• l’organisation du stationnement en contre bas de l’esplanade et aux abords immédiats des bâtiments communaux,

• la création d’un Îlot de verdure à l’écart de la circulation autour de la fontaine déplacée,

• la mise en valeur des abords des bâtiments communaux,

• l’amélioration de l’accessibilité au Parvis de l’Eglise,

• le déplacement du monument aux morts de 1870 en concertation avec les associations patriotiques.

 

La première tranche des travaux sur la Place du Vieux Gérardmé va concerner l’esplanade, le déplacement de la fontaine et du monument et quelques soutènements pour les futurs parkings. Ces travaux bénéficient d’une subvention au titre de la Dotation d’Equipement des Territoires Ruraux (DETR) d’un montant de 438 190 €uros, pour une dépense totale de 918 580 €uros.

 

Les méthodes d’entretien des voies communales

A la suite de questionnements sur les méthodes d’entretien des voies communales, nous vous proposons dans ce numéro de Gérardmer Grandeur Nature un point complet. Gérardmer est

un vaste territoire qui compte pas moins de 120 km de voies à entretenir. Les techniques d’entretien et de réfection employées ne sont pas uniquement pratiquées sur notre Commune, elles sont pratiquées sur l’ensemble du territoire national et au delà ! Elles permettent de pérenniser l’étanchéité de la chaussée. Lors de la mise en œuvre d’enrobé dense sur une voie, on peut espérer qu’elle garde son aspect d’origine pendant une dizaine d’années. Après cette période elle commence à se dégrader et afin de prolonger la durée de vie de ces revêtements plusieurs techniques sont employées selon l’état de la voie :

- La première technique s’appelle le “pontage de fissure” : elle est caractérisée par des fissures bien marquées qui serpentent principalement au centre de la route, on ponte la fissure grâce à un coulis mélangé à des petits cailloux.

- Lorsque la chaussée est un peu plus abîmée, et qu’elle commence à faillancer, on pratique une opération de P.A.T.A. point à temps automatique, on recouvre ainsi des zones ciblées de la route à la manière d’un patchwork.

- Puis quand la route devient encore plus abîmée, on applique un enduit et du gravillonnage, c’est une opération de P.A.T.A. à l’échelle de l’ensemble de la chaussée.

 

Ces trois techniques permettent de prolonger la durée de vie de la route d’environ 5 ans, après ces étapes il faut penser à renouveler l’intégralité des enrobés en employant deux techniques :

- L’ECF (l’Enrobé Coulé à Froid), d’une faible épaisseur cet enrobé est très imperméabilisant et a l’avantage de ne pas faire de rejet de gravillons.

- Enfin, la mise en œuvre d’enrobé dense, qui apporte plus de confort, mais cette technique est très coûteuse. En effet, le coût des enrobés est 6 fois plus élevé que celui des enduits.