Embellissement du Quartier du Vieux Gérardmé

Dans le cadre de la requalification des espaces publics, voulue par les élus tant en centre ville que dans les quartiers, l’opération sur le quartier du Vieux Gérardmé s’est déroulée de 2011 à 2015. La Commune a organisé une progression du chantier en partant de la rue de la Basse des Rupts jusqu’à la rue de la Rayée, en commençant en 2011 par des travaux préalables sur les réseaux d’eau et d’assainissement.

Les travaux réalisés rue Vieille, chemin du Pré des Clefs, rue Neuve et ruelle sans nom puis rue Saint Gérard, rue de la Roche, rue Haute et rue du Centre ont consisté à :

la reprise de l’éclairage public

la reprise des réseaux d’eau pluviale

la pose de bordures pavées pour les caniveaux

la pose d’enrobés sur les chaussées et les trottoirs

la mise en place de signalisation

Montant total des travaux : 722 468,85 €
Montant des subventions accordées : 64 775 €
Part Communale : 657 693,85 €

Embellissement du Quartier du BERGON

L’opération sur le quartier du Bergon s’est déroulée de 2011 à 2015. La Commune a organisé une progression du chantier en parallèle de l’important programme de rénovation entrepris par VOSGELIS sur les bâtiments, immeubles locatifs à vocation sociale. Les travaux réalisés rues de Bretagne, de Provence, du Dauphiné et Jules FERRY, ont consisté à :

  • la reprise de l’éclairage public
  • le remplacement des bordures béton par du granit
  • la création de parkings rues de Bretagne et de Provence
  • la reprise des trottoirs et chaussées
  • la mise en place d’un dispositif de sécurité visant à diminuer la vitesse (ralentisseurs)
  • la pose d’un abri bus

Montant total des travaux : 831 176,12 €
Montant des subventions accordées : 205 807 €
Part Communale : 625 369,12 €

RUE CHARLES DE GAULLE

Les travaux de réhabilitation des espaces publics rue Charles de Gaulle dans sa section comprise entre la rue de la Rayée et la rue Antoine Gley ont concerné la réfection par France Télécom des chambres de visite indispensables pour contrôler le réseau qui est souterrain et la pose des bordures de trottoirs.

S’agissant d’une route départementale, le Département a procédé à la réfection des enrobés (rabotage, mise à niveau des ouvrages hydrauliques et pose du nouvel enrobé). Les travaux ont été effectués par l’entreprise TRB se. Le marquage au sol a été quant à lui réalisé par la société GIROD.

Ces prestataires ont ainsi marqué la fin du programme de requalification des espaces publics de la rue.

 

Embellissement boulevard A. GARNIER

Dans le cadre de la requalification des espaces publics, voulue par les élus tant en centre ville que dans les quartiers, l’opération sur le boulevard A. GARNIER s’est récemment achevée. La Commune a effectué la rénovation du boulevard sur sa section comprise entre la Place du Général Leclerc et l’Avenue de la Ville de Vichy.

Le boulevard Garnier constitue l’axe majeur d’accès au lac. Ouvert à la fin du XIXème siècle, et prolongé dès le début du XXème par l’actuel boulevard Kelsch, il témoigne d’un projet d’urbanisme très affirmé : par son tracé, qui ouvre une perspective vers le paysage du lac et par son profil, qui offre de très larges trottoirs de promenade.

L’aménagement a permi de préserver l’image du “boulevard promenade” tout en apportant des réponses à l’organisation moderne nécessaire aujourd’hui : par la préservation de l’alignement des arbres, la réduction des voies de circulation et par  l’organisation d’un stationnment longitudinal de part et d’autre de la chaussée, avec la création de places handicapées.

Le boulevard Garnier est un véritable trait d’union entre le centre ville et les abords du lac, la section comprise entre le Monument aux Morts et l’Avenue de la Ville de Vichy fait partie d’un vaste programme d’embellissement urbain, dans la lignée des travaux réalisés sur la section située entre la rue François MITTERRAND et la place LECLERC.

Après l’intervention sur les réseaux d’eaux et d’assainissement au premier trimestre 2015, ce sont la chaussée et les trottoirs qui ont été requalifiés durant l’été, enfin ce sont les enrobés qui ont été posés dernièrement, finalisant ainsi la phase de travaux. Les services Parcs et Jardins vont désormais pouvoir organiser la plantation des nouveaux arbres.

L’aménagement global comprend aussi la reprise de l’éclairage public et le changement des candélabres, la pose de grilles d’assainissement pluvial et la réfection des trottoirs avec pavage devant les entrées charretières.

Le montant de cette opération s’élève à 353 540 € H.T. Le Département a accordé à la Commune une subvention de 30 000 €.