vendredi, 11 août 2017 14:29 Le Frelon asiatique en Lorraine

Plusieurs spécimens de frelon asiatique, Vespa velutina nigrithorax, ont été découverts sur le territoire lorrain. Arrivé sur le territoire français en 2005 dans le Lot-et-Garonne, en provenance d’Asie, le frelon asiatique a presque colonisé la totalité du territoire français. Il est classé dans la liste des dangers sanitaires de deuxième catégorie pour l’abeille domestique et également en tant qu’Espèce Exotique Envahissante. Des individus de frelon asiatique ont été signalés en Lorraine en 2015 à Terville (57), Dommartemont et Toul (54). En 2016, un nid a été découvert à Maxéville (54) et un autre a été détruit à Ancerville (55). 

Le frelon asiatique 

Le frelon asiatique, également appelé frelon à pattes jaunes, se caractérise par un corps noir, avec une large bande orangée sur l’abdomen, la face orangée et l’extrémité des pattes jaunes. Il se nourrit principalement d’insectes (abeilles domestiques, papillons, mouches etc…) et de matières sucrées (fruits, sève etc.…). 

Dans les régions les plus touchées, sa présence a un effet négatif sur la filière apicole. Ce prédateur des abeilles perturbe l’activité de la ruche et dans les cas les plus extrêmes, il peut détruire toute la population d’une ruche. Ce frelon bouleverse aussi l’équilibre de l’écosystème par son action de prédation sur les insectes (papillons, abeilles solitaire etc…). De plus, la piqûre de frelon asiatique, comme des autres vespidés (guêpes, frelons européens, etc.), représente un danger pour l’Homme, en particulier à proximité des nids. 

Rappel : Pour votre sécurité, afin d’éviter toute attaque de vespidés, ne pas s’approcher à moins de 10 mètres du nid et laisser les professionnels se charger de la destruction du nid. 

Les actions mises en place 

L’arrêté du 26 décembre 2012, et la note de service DGAL/SDSPA/N2013-8082 en date du 10 mai 2013 désigne les Organismes à Vocation Sanitaire* pour la mise en place des mesures de surveillance, de prévention et de lutte permettant de limiter l’impact du frelon asiatique sur les colonies d’abeilles domestiques dans le territoire national. 

Au niveau Grand Est, les OVS travaillent à la mise en place d’un plan d’actions contre le frelon asiatique comprenant trois volets : prévention, surveillance et lutte. En Lorraine, un réseau de surveillance a été créé en 2016 grâce à la collaboration de la FREDON Lorraine et des Groupements de Défense Sanitaire Apicole (GDSA) lorrains. Ce dispositif est basé sur 2 référents techniques par département, membres des GDSA, dont le rôle est de réceptionner les suspicions et faire un premier tri. Les référents s’appuient sur des sentinelles formées à la diagnose qui se déplacent ensuite sur les lieux si la suspicion est avérée pour valider la présence effective du frelon asiatique. 

* Les Groupements de défense sanitaire (GDS) régionaux avec des sections apicoles (GDSA) et les Fédérations régionales de défense contre les organismes nuisibles (FREDON) ont été reconnus Organismes à vocation sanitaire (OVS), respectivement, dans les domaines animal et végétal, par arrêté du 31 mars 2014. Les OVS sont les structures opérationnelles chargées d’intervenir avec l’État dans la surveillance, la prévention et la lutte contre les dangers sanitaires auxquels sont exposés les animaux et les végétaux. 

 
Partager :